Le Monde Sous Marin

La Grande Barrière de Corail est l’un des écosystèmes les plus riches et les plus variés du monde. Elle abrite un nombre époustouflant d’animaux de mer que l’on ne rencontre nulle part ailleurs sur la planète. Au total, plus de 2 900 récifs coralliens individuels forment ce récif de 2 300 kilomètres de long longeant la côte de Queensland, ce qui en fait l’un des plus grands organismes vivants du monde.

Certains des animaux marins les plus rares et les plus spectaculaires ont élu domicile sur la Grande Barrière de Corail. Ce monde sous-marin fascinant offre plus de 300 différentes espèces de coraux, 1 500 espèces de poissons et six espèces de tortues de mer parmi les sept peuplant le monde. Chaque année, plus de 3 000 baleines à bosses et baleines naines traversent les eaux de la Grande Barrière de Corail.

Voici une sélection d’espèces parmi les plus fascinantes peuplant la Grande Barrière de Corail.

Clown Fish (poisson-anémone)
Les poissons-clowns sont de petits êtres passionnants. Depuis qu’ils ont tenu le rôle principal dans le film « Nemo », ils sont devenus en quelque sorte l’emblème de la Grande Barrière de Corail. On en rencontre très souvent et très facilement. Ils vivent dans les tentacules toxiques des anémones de mer pour se protéger contre leurs ennemis. Mais cela ne les empêche pas de se donner en spectacle aux plongeurs.

Bénitiers géants
Les bénitiers géants sont les mères de tous les mollusques. Ils n’absorbent que des algues. Ils possèdent une peau semblable à une croûte et sont complètement mous à l’intérieur. On rencontre partout, dans la Grande Barrière de Corail, ces gigantesques mollusques.

Raies mantas
Avec une envergure atteignant les sept mètres, rien de surprenant à ce que les raies mantas soient les plus grandes raies du monde. Il s’agit d’un organisme vivant à la fois élégant et souple mais aussi robuste et d’une beauté admirable. Ils peuvent parfois surgir de nulle part en se glissant, tel un gigantesque sous-marin, sur les eaux. Ils sont toujours accompagnés de rémoras, collés au corps des raies et faisant office d’ailiers. Lady Elliot Island, au Sud de la Grande Barrière de Corail, est l’un des endroits où l’on a le plus de chance de rencontrer des raies mantas. C’est en particulier pendant les mois d’hiver qu’on a de fortes probabilités d’en apercevoir lorsqu’elles séjournent, au nombre de 350, aux alentours des îles.

Labres géants (poissons Napoléon)
L’habit clair vert et bleu des labres géants se confond avec les couleurs du récif lui-même, et la teinte de leurs écailles, elle aussi, s’apparente aux couleurs des fonds marins. Ces créatures marines sont véritablement joyeuses et insouciantes, elles adorent jouer et aiment bien s’approcher des plongeurs pour être caressées. On les retrouve un peu partout dans la Grande Barrière de Corail – mais elles sont particulièrement nombreuses là où séjournent des êtres humains : au niveau des pontons du récif, dans les Whitsundays et au niveau des sites de plongée.

Potato Cod (mérou blanc)
Le mérou blanc sillonne, tout en souplesse et avec nonchalance, les eaux de la Grande Barrière de Corail. Son grand corps argenté est orné de stries et de taches sombres. Les mérous aiment la compagnie des êtres humains. Ils s’approchent très près des nageurs, en ouvrant la bouche comme s’ils s’apprêtaient à engager la conversation. Sympathiques et décontractés. De vrais habitants du Queensland !

Requins
Demandez à n’importe quel plongeur quelle créature il aimerait voir sous l’eau. Et vous serez étonné d’entendre souvent la réponse : « Des requins ! ». Leur corps lisse et grandiose glisse avec langueur dans les eaux. Les requins, majestueux, athlétiques et vigilants de la Grande Barrière de Corail, sillonnent généralement les eaux chaudes en solitaire.

Tortues
Six espèces de tortues parmi les sept espèces existantes vivent dans la Grande Barrière de Corail, de sorte qu’il est relativement aisé de se retrouver nez à nez avec elles. Bien que les tortues partent à l’affût de la nourriture en solitaire, l’instinct, chaque année, les regroupe, pendant la période de rut, dans les eaux peu profondes pour déposer leurs œufs sur les rivages.

Baleines
La Grande Barrière de Corail est un véritable terrain de jeu pour les baleines à bosses et leurs petits. Chaque année, entre juin et septembre, on peut admirer ces gigantesques mammifères marins surgir sans efforts des eaux, entre Lady Elliot Island et Cairns. Leurs petits cousins, les baleines naines, franchissent au même moment, chaque année, le Nord tropical du Queensland.

Démarrer l'exploration

Voir les 360° Panoramas

Lady Elliot Island, Southern Great Barrier Reef